Pendergast.fr































CEUX QUI ONT INSPIRE LE PERSONNAGE


Dans l’interview (cf section « Interview des auteurs »), Lincoln Child confie que le look de Pendergast a plusieurs origines : Les images habituelles de Sherlock Holmes, mais aussi, pour sa part dumoins, l’acteur Christopher Walken tel qu’il apparait dans le fils « The dogs of War », en français « Les chiens de guerre ». Il s’agit d’un film de guerre américain de 1980, dont le role principal est tenu par C. Walken : il est mercenaire. Sur la première photo, l’acteur n’est pas sans rappeler l’aspect qu’adopte Pendergast pour descendre dans les tunnels du métro dans le grenier des enfers : peau couverte de cirage et bonnet noir.




Il est effectivement troublant de découvrir l’acteur dans une tenue vestimentaire semblable à celle de Pendergast :





Lincoln Child dans cette interview, confie aussi que pour lui, d’autres personnages ont inspire Pendergast :

- Augustus S. F. X. Van Dusen, “la machine à penser”, un héros excentrique de Jacques Futrelle. Ce personnage est connu pour etre le « plus cérébral de tous les détectives », un scientifique, un grand logicien. Les affaires sur lesquelles ils enquêtent lui sont amenées par un détective, Hutchinson Hatch, qui est aussi le narrateur. Van Dusen est de grande taille, il a un crane plus grand que la normale, mais ce qui nous intéresse surtout est qu’il a une chevelure blond clair. Van Dusen est considéré comme le plus grand rival de Sherlock Holmes.
Pour en savoir plus :
www.kirjasto.sci.fi/futrell.htm

- Alastair Sim, incarnant l’inspecteur Cokrill dans Green for Danger, un thriller réalisé en 1946.



Concernant les points communs entre Pendergast et Sherlock Holmes, voici les éléments fournis par Pascale, passionnée de lecture et notamment de l'oeuvre de Conan Doyle, qui a eu la gentillesse de prendre contact avec moi et de me donner ces précieux éléments :

Pendergast a un côté aristocratique, rusé et extrêmement intelligent. Holmes n'est pas issu d'une famille aristocrate. Son comportement est simplement le reflet de son époque (l'ère Victorienne) et d'une certaine classe sociale (aisée mais pas aristocratique). Pendergast, tout comme Holmes est quelqu'un de très mental, qui analyse la situation mais ne dévoile rien, tant qu'il n'est pas sûr de ses conclusions.

Il y a chez Pendergast ce petit côté désuet (sa politesse, son élocution) qui, de ce fait, le font ressembler à Holmes.

Ils ont la même manière d'écouter les gens : yeux mi-clos et mains jointes (donnant presque l'impression qu'ils sont en train de dormir !), ainsi que la même manière d'analyser méticuleusement les scènes de crimes et d'observer les pires horreurs d'une manière impassible.

Tous les deux sont des adeptes du déguisement.

Ils sont d'une excellente résistance physique et considère le sommeil comme une nécessité physiologique mais comme une perte de temps.

Holmes et Pendergast partagent également des prénoms peu communs : des Sherlock et Aloysius ne se rencontrent pas tous les jours !

Ils sont en commun une enfance mystérieuse et douloureuse... Conan Doyle est resté très vague là dessus, mais des auteurs plus récents ont reprit l'idée et ont parlé de meurtres (entre autre que le père de Holmes aurait assassiné sa propre femme alors que Holmes et son frère étaient encore enfants).

Holmes à également un frère plus âgé (Mycroft Holmes) qui fréquente un club de gentlemen comme cela se faisait beaucoup à l'époque : le Diogene Club (tiens donc !)

Physiquement, enfin, il y a beaucoup de ressemblance : tous deux sont grands et minces, avec des mains longues et fines. Holmes a les yeux gris et Pendergast les yeux très pâles. Holmes a les cheveux foncés mais un teint très pâle. Tous les deux ont le nez aquilin.

Pendergast est veuf et Holmes, célibataire.

Ils ont également en commun un enseignement "oriental", Holmes ayant séjourné plusieurs années au Tibet et ayant même rencontré le Dalaï Lama de l'époque (alors qu'au 19ème siècle le Tibet était un pays complètement fermé et interdit aux occidentaux).